Contrat Enfance Jeunesse (2015-2018)

Contrat-Enfance-jeunesse-2015-2018-lyon-734x231Tout d’abord, d’un point de vue général, ce Contrat Enfance Jeunesse s’étend de 2015 à 2018, soit 4 années. Or, si je prends le volet Petite Enfance et les crèches, les ouvertures d’équipement ne concernent finalement que l’année 2015. Pour 2016, 2017 et 2018, rien n’est indiqué.

Sur notre arrondissement, les 5 places de Simone de Beauvoir sont quelque part, artificielles, dans la mesure où il s’agit plus d’un redéploiement de l’existant permis par la suppression des horaires élargis.

Quant aux promesses de campagne, nous avons vu ce qu’il était advenu du projet sur Crestin.

Nous voyons apparaître aujourd’hui, un nouveau projet sur Sergent Blandan, dont on ne connait ni le nombre de places précis – on parle de 20 berceaux puis de 30 – ni le lieu précis, ni la date prévisionnelle de mise en service. Dans la délibération, il est inscrit ce qui est susceptible d’être proposé, par avenant d’ici à 2018 et, dans la présentation faite en commission, ce serait au-delà de 2018.

Sur Gerland, nous n’avons pas beaucoup plus d’informations sur le projet des Girondins et, quand nous voyons que le Pôle social et culturel est indiqué comme livrable en 2021, nous voyons mal comment la crèche pourrait arriver avant. Elle serait donc plutôt dans le 4e Contrat Enfance-Jeunesse 2019/2022.

Face à ces constats, nous espérons que le développement d’initiatives privées comme les micro-crèches ou des crèches d’entreprise, permettront de répondre à la demande des familles.

Sur le volet jeunesse, les projets pour notre arrondissement sont plutôt lointains avec le Pôle loisirs périscolaires de Veyet, évoqué pour 2018 et, le Pôle social et culturel des Girondins pour 2021. Pour Veyet, qu’entendez-vous par le Pôle loisirs périscolaires : s’agira-t-il d’une structure dédiée uniquement au périscolaire ou un fonctionnement extrascolaire sera-t-il possible ?

Dans les promesses de 2014, figurait également la relocalisation éventuelle de la Maison de l’Enfance ; rien ne figure dans cette délibération. Où en êtes-vous ?

Ces quelques réflexions et interrogations nous conduisent donc à nous abstenir sur ce rapport.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *