Nous sommes tous la France

Je suis triste

images

Je suis Français, élu de la République, d’origine maghrébine, de culture musulmane.

Aujourd’hui, je suis triste.

Triste de constater la réalité que nous subissons, triste au nom de la liberté,triste de voir à quel point certains extrémistes salissent une religion qui ne prône en aucun cas, en aucuns termes leurs convictions et leurs actes. Ces barbares ne représentent en rien une grande majorité de citoyen Français d’origine maghrébine et de culture musulmane. Ils prétendent tenir entre leurs mains maculées de sang un Coran qui dit pourtant que « tuer une seule personne revient à tuer l’humanité tout entière ».

Ces barbares ne sont pas l’islam mais ils sont le fardeau de l’islam.

Je suis triste de devoir subir les conséquences de leurs agissements, triste de voir la tournure prise par les événements,triste de devoir me justifier et de devoir me défendre pour un crime que je n’ai pas commis,triste d’observer des mentalités tomber dans le piège de l’amalgame. Quand un citoyen Français d’origine maghrébine devient un ennemi,quand un citoyen Français de culture musulmane devient un terroriste.

Triste de lire sur les réseaux sociaux que « c’est la faute aux arabes », qu’ il faut « lutter contre eux », qu’ il faut « ouvrir les yeux » et « ne pas se laisser faire » par une population qui n’a « rien à faire ici », qu’ il « faut les renvoyer chez eux ». Eux qui sont nés ici en France , eux qui ont grandi ici, eux qui ont étudié ici, eux qui travaillent ici, eux qui sont Français et qui chérissent la France peu importe leur couleur et leur croyance, triste de devoir se battre dans un pays auquel tu appartiens.

Je suis triste de voir des femmes, des hommes, des étudiants, des enfants sans problèmes et porteurs de valeurs de paix et d’amour… être stigmatisés à ce point , triste d’observer avec impuissance la manière dont notre société se déchire peu à peu divisée sur fond de religion.

Triste de voir certains partisans d’extrême droite remuer le couteau dans une plaie déjà délicate à panser. Blessé face à leur volonté de creuser sans relâche un fossé qui n’a lieu d’être, un fossé dans lequel il est interdit de tomber, un fossé que nous devons franchir ensemble les uns vers les autres, aussi long soit le chemin pour le contourner.

Le rassemblement, la mixité, l’union sont nos forces que l’on doit faire valoir dans notre quête de liberté.

Mais je n’ai pas peur.

Je n’ai pas peur

Je suis Français, élu de la République, d’origine maghrébine, de culture musulmane.

Aujourd’hui , je n’ai pas peur.

Je n’ai pas peur de l’avenir, Je n’ai pas peur d’Al Qaïda, de Daesh, de Boko Haram, Je n’ai pas peur d’affronter certains regards, je n’ai pas peur des représailles contre des actes que je n’ai pas perpétrés.

Je n’ai pas peur quand j’entends parler Marine Le Pen, je n’ai pas peur face aux propos d’Éric Zemmour et de Alain finkielkraut. Je n’ai pas Peur de 2017.

Je n’ai pas peur de demain car je croit en notre Nation.

Je suis triste et je n’ai pas peur car je croit profondément en l’avenir et aux valeurs de mon pays , ma France que j’aime et a qui je doit tout, je reste debout car je me sens ici chez moi. Au-delà des origines et des religions nous sommes nombreux à être unis dans le même combat, face aux injustices il faut savoir s’indigner et tracer une voie nouvelle.

Nous sommes tous la France, ce n’est plus seulement se référer à une situation juridique, ce n’est pas non plus dénier les spécificités culturelles, c’est affirmer qu’il y a un « nous » qui transcende nos identités particulières »

Et s’il y a bien une chose en laquelle je crois c’est en mon pays la France.

Vive la Liberté, Vive la République, Vive la France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *